MasseCritique : Reine de beauté de Amy GREEN (Ed. Belfond)

Bonjour mes lecteurs,

 

Voici un roman noir que je viens vous chroniquer en retour de lecture.

 

Merci à Babélio et les éditions Belfond pour cette Masse Critique.

 

L'histoire du meurtre de Jenny Kennedy, une reine de beauté de quatorze ans qui a secouée la petite communauté de Wrenton. 

 

Ecriture très agréable, une alternance de chapitres entre deux protagonistes : Jenny et sa sœur Victoria, dont le vécu se situe cinq semaine avant le drame pour l'une et cinq semaines après pour l'autre.

 

Ça ressemble beaucoup, dans la forme et dans le fond, à du Joël Dicker "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" mais en plus noir.

 

La source de tous les problèmes et de la mort de Jenny trouve sa solution dans le passé des protagonistes entourant la petite Jenny, que la grande sœur Victoria va chercher à découvrir, accompagnée de l'inspecteur Brandon Colsen.

 

Pas de rythmique spéciale concernant le récit, c'est plutôt plat je dirai, et pourtant j'ai été entraînée par les quelques rebondissements qui ont permis de me tenir captivée.

 

Une ambiance presque glauque et toute particulière dans cette Nouvelle-Angleterre entretenue par des mystérieux personnages tous aussi sombres et secrets. l'un d'entre eux est le coupable, mais saurez-vous découvrir lequel ? 

 

Pas évident du tout de deviner sachant la fin imprévue, totalement surprenante, qui vous attends. Ce roman est brillant, j'ai passé un excellent moment de lecture, je vous le recommande volontiers !

 

ExtraitLe nombre de meurtres que j'avais résolus n'avait pas décollé depuis le jour où j'étais partie de chez Mark comme une furie. J'avais regardé trois épisodes de "New York, Unité spéciale" - sans résultat. Il y avait désormais une question à laquelle je devais accepter de faire face : si Mark n'était pour rien dans le meurtre de Jenny, serais-je toujours aussi motivée pour trouver l'assassin ? 

Retour à l'accueil