AvisPolar : Parfum de meurtre de ASH (Autoédition)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Voici un roman policier que je viens vous chroniquer en retour de lecture : "Parfum de meurtre" de ASH.

 

Une histoire de parfum, de senteurs, qui va embarquer l'inspecteur Hitachi dans une aventure hors de son secteur et hors de nos frontières, friser le dangereusement votre avec une famille la plus puissante des Yakuza.

 

Des cadavres qui jonchent le long parcours et entravent le chemin de la vérité, cherchant à protéger ce secret si bouleversant, tellement sanglant...

 

J'ai aimé plonger dans l'intrigue au début, cela avait l'air passionnant. Mais au fil de la lecture, je me suis perdue en route, entre incohérences, lourdeurs, et fautes qui sautent aux yeux, ça sentait trop l'amateurisme pour pouvoir considérer ce roman comme un fleuron du polar français.

 

J'ai également tiqué sur le gros cliché du cuisinier originaire du Sud-Ouest qui ne sait pas préparer autre chose que du foie gras, du confit de canard accompagné de pommes de terre sautées à la graisse d'oie, le tout sur une belle descente d'un Saint-Émilion ! Ben voyons, on ne mange que ça par chez nous, c'est bien connu : le gras, c'est la vie ! 

 

Au regard d'un récit en développement longuement descriptif, le dénouement de la fin est juste un résumé sous forme d'interview proposée dans un ultime chapitre bien trop court. Le jour et la nuit !

 

Même si cette histoire reste fictive, elle ne m'a pas convaincue. Je ne l'ai pas trouvée crédible. Ce roman restera une énigme pour le lecteur que seul l'auteur a voulu compliquer, histoire d'entretenir un suspens embrouillé, pour ne pas faire simple. 

 

Bonn lecture, amis Lecteurs ! D'autres avis lecture sur mon blog, c'est par ici ! --> https://lecture-chronique.blogspot.com

 

ExtraitD'après le bordereau de livraison, il manquait un colis. Hitachi contacta l'expéditeur tôt dans la matinée. Celui-ci confirma le nombre de colis expédiés. À savoir trois. Alors, pourquoi Alphonse Dubois avait-il noté qu'il manquait un colis ? 

Retour à l'accueil