AvisRomanNoir : C'est l'anarchie ! Nouvelles noires - Collectif d'auteurs (Ed. du Caïman)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Voici de bien noires nouvelles que je viens vous chroniquer en retour de lecture.

Merci aux éditions du Caïman.

 

Ce recueil est dédié à un auteur de bande dessinée tragiquement disparu dans un accident de la route en 2019 qui devait participer à cette édition où sa nouvelle aurait fait bonne figure  Il s'agit de Fabien LACAF. Saluons sa mémoire.

 

Ça démarre sur des chapeaux de roues avec une préface signée Gérard MORDILLAT. Bourrée de références historiques, de citation célèbres, et ce titre "A noir" qui débute formidablement cette préface et que l'auteur a emprunté à Arthur Rimbaud. Comme Gérard le dit lui-même : "Je ne connais qu'un anarchiste pour être capable de vivre en accord avec ses convictions politiques et philosophiques". Magnifique !

 

Parmi les auteurs, le premier à se lancer est Patrick AMAND, déjà un habitué des éditions précédentes, qui vient écrire sur Emile Cottin, familièrement appelé "milou", ce militant anarchiste français des années 20 qui va fomenter un attentat contre Georges Clemenceau. 

Normand BAILLARGEONS, le philosophe, enchaîne avec une nouvelle sur Voltairine de Cleyre, militante et théoricienne anarchiste américaine.

Patrick BARD, écrivain et photographe, nous parle tout en poème d'Emiliano Zapata, un acteur principal de la révolution mexicaine de 1910.

Laurence BIBERFELD nous romance les faits de Lucy Parsons, anarchiste américaine révoltée des années 1920.

Didier DAENINCKS qui a choisi d'écrire sur Ernst Toller, un écrivain et poète allemand, militant socialiste et proche du mouvement anarchiste. 

Gilles DEL PAPPAS nous narre une fiction sur Albert Libertad, militant libertaire et anarchiste français et fondateur du journal "l'anarchie" dans les années 1900.

Patrick FORT, une nouvelle documentaire sur Carl Einstein, anarchiste de la révolution sociale espagnole de 1936 qui intégra la colonne Duruti. 

Alice JACK qui a trouvé l'inspiration auprès de la grande Germaine Berton, militante syndicaliste et anarchiste française des années 1920.

Rossa MOUSSAOUI consacre sa nouvelle à Emilie Busquant, féministe militante anarcho-syndicaliste qui serait à l'origine du drapeau algérien.

Michèle PEDINIELLI nous raconte la fin de Sante Geronimo Caserio, anarchiste italien qui sera guillotiné pour avoir poignarder mortellement le Président Carnot.

 

Ceux cités plus haut ne sont qu'un panel représentatif car au total, ce sont vingts auteurs qui ont été sollicités pour écrire sur le sujet imposé de l'anarchisme au travers de ses figures les plus connues. Tous nous régalent de superbes nouvelles et ils peuvent être fier du résultat ! Vous allez découvrir beaucoup de militants du siècle dernier, de tout pays qui revendiquent tous un seul et même mouvement ou courant : le libertaire, soit l'ordre social absolu.

 

Parce qu'on a tous ce petit quelque chose en nous qui nous pousse à nous exprimer et manifester librement, rien de tel pour que ce bouquin soit lu d'aller le brandir sur le balcon en criant : "C'est l'anarchie !" : Vous ferez des heureux !

 

Bonne lecture, amis Lecteurs ! 

Retour à l'accueil