AvisPolar : Les Bassins à flot et à sang de François FERBOS ( Ed. Sud Ouest Noir)

Bonjour mes Lecteurs,

Voici un polar bien de chez moi, du Sud-ouest, écrit par un gaillard du Sud-Ouest, publié par Sud-Ouest éditions et qui se déroule dans le Sud-Ouest.

Je suis ravie de vous en faire un retour de lecture, un bon cru de fada !

 

 

Et quoi de mieux que de retrouver le commissaire Laffargue Vincent qui revient à Bordeaux pour assurer la permanence hebdomadaire du SRPJ.

Appelé "le chat noir" par ses collègues en raison des pires affaires qui leur tombent dessus quand c'est le commissaire aux commandes de son équipe.

 

 

Et les problèmes ne tardent pas à s'accumuler très vite : une vague d'explosions ponctuent la ville, les politiques s'affolent et dénoncent à la va-vite des actes terroristes, les journalistes y vont de leur investigations et de leurs conclusions hâtives sans vérifications, mettant le commandant et son adjoint Theo Müller dans une fâcheuse position, celle d'obtenir sans attendre des résultats.

Pressés par le taulier de la maison, la hiérarchie si vous préférez, de résoudre cette affaire pour arranger tout le monde, la tournure des événements va prendre une direction tout à fait inattendue.

 

Vincent pourra compter sur ses amis amarrés aux pontons aux bassins à flot pour décompresser.

 

 

J'ai adoré ce livre, non pas parce que je suis à fond dans le terroir, mais parce que les personnages et les situations reflètent la vérité. Le vécu de l'auteur à propos de la navigation et de son passé de flic resurgissent passionnément.

 

Petite mention toute particulière à ce début du livre, dès le premier chapitre, cette description risible des Bordelais et de leurs habitudes, cette caricature que vous saurez apprécier pour son bon goût même si vous n'êtes pas du coin.

 

Très bon roman policier que je vous conseille de lire si vous voulez passer du bon temps dans le bordelais et sur le bassin. Le langage employé, certaines expressions, c'est du patois de chez nous mais cela ne gêne en rien la lecture et la compréhension du texte.

Je vous invite au voyage dans mon terroir du Sud-Ouest, soyez les bienvenus, et régalez-vous.

 

Bonne lecture mes Lecteurs !

 

ExtraitLa brouzine pleurniche nuit et jour, essayant de faire croire qu'il ne pleut pas vraiment. Elle fait se confondre le matin et le soir tandis que perfidement, elle trempe et détrempe. C'est alors que sort le Bordelais. Armé de son imperméable fripé, affublé d'un chapeau informe et de préférence ridicule, brandissant un parapluie assez grand pour se faire de la place sur les trottoirs - en crevant un œil si nécessaire -, le Bordelais, telle la cagouille, sort. Il voue aux gémonies les oracles météorologiques, il insulte le ciel, mais il sort.

 

 

 

Retour à l'accueil