AvisPolar : Coups de feu au forum de Robert W. BRISEBOIS (Ed. Hurtubise)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vous amène au delà des frontières de notre métropole française avec la lecture d'un polar québécois que je viens vous chroniquer.

 

Années 50-60, à Montréal, ce soir là se joue un match de Hockey et le président de la ligue, Mr Campbell, bien loin de faire l'unanimité, est présent au forum pour voir jouer l'équipe de Montréal.

Seulement, de part sa présence règne une tension à couper au couteau qui va s’exacerber et l'inéluctable se produit : une bombe lacrymogène est lancée, des coups de feu retentissent et deux spectateurs sont mortellement touchés.

 

Le jeune journaliste à "l'Echo du matin", qui se passionne pour cette affaire, et qui a écrit un article sur le sujet et qui a connu du succès, va devoir faire équipe avec l'inspecteur chargé du dossier, le fameux Bill Brazeau, sous la pression du patron de presse. L'enquêteur, vieux grognon, accepte malgré tout.

 

Au fil de l'enquête, le tandem va découvrir que finalement ce n'était pas Campbell qui était visé par les tirs. Cela va relancer l'enquête et entraîner l'inspecteur et le journaliste dans une cavale aux indices sans précédent. Pourquoi vouloir éliminer les deux victimes ?

 

Si vous êtes habitués aux polar où les enquêtes se déroulent toujours de la même façon, avec celui-là, vous entrez dans une autre dimension.

Le Montréal des années 50 c'est quand même quelque chose d'authentique avec ces décors à l'ancienne, sans parler de la plume québécoise de l'auteur et de ces fameuses expressions ou mots bien ancrés dans la culture des canadiens français.

 

J'ai apprécié lire ce roman, surtout que les fausses pistes foisonnent, le Hockey et son institution sont bien représentés, le flair et le professionnalisme de Bill Brazeau en font un redoutable flic à l'ancienne autant que la loyauté d'Asselin envers le vieux briscard, malgré ses nombreuses remises en question sur les stratégies de l'enquête.

 

Si vous souhaitez sortir de votre zone de confort et si vous êtes curieux de découvrir des polars étrangers de nos concitoyens québécois, alors ce livre est pour vous ! 

 

Bonne lecture mes Lecteurs ! 

 

ExtraitCe n'était pas la première fois que les idées de grandeur lui trottaient dans la tête. Dans ses jeunes années, il avait voulu être acteur de théâtre ou politicien; mieux encore, joueur de hockey, aux côtés des célébrités de l'époque. Il serait aujourd'hui invité au forum chaque match, et tout le monde le reconnaîtrait. Mais voilà, il avait choisi un métier où il n'était pas facile de se faire un nom; pis encore, un métier où il lui arrivait souvent d'être en conflit avec des gens ou vilipendé sur la place publique.

 

 

Retour à l'accueil