Avisthriller : Erectus de Xavier MILLER (Ed. XO)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je suis ravie de vous faire ce retour de lecture de ce livre qui m'a fasciné, voir même intrigué. 

 

Un roman d'anticipation qui nous plonge dans un futur des possibles, l'avidité des laboratoires pharmaceutique sans limite mettant en cause cette catastrophe humanitaire, bouleversant tout le système écologique tel qu'on le connait aujourd'hui.

 

Et si le virus Kruger avait la possibilité de vous transformer en Erectus, homme préhistorique vivant il y a des millions d'années ? C'est toute la question qui est posée ici et dont nous suivons l'évolution. L'auteur connait son sujet, les recherches scientifiques sont criantes de vérité. 

 

Ce virus terrifiant, même pire qu'Ebola, provoque la régression des animaux, végétaux et humains, entraînant une cohabitation avec de nouvelles espèces tout en créant une panique mondiale. 

OMS, Gouvernements, Biologistes, tous se démènent pour trouver un antiviral afin d'enrayer la pandémie qui se propage à une vitesse phénoménale. Arriveront-ils à trouver le remède à temps ? Quels soins accorder à ces hommes Erectus, dont on peut bien se demander s'ils sont toujours humains ?

 

N'étant pas fan particulièrement de ce genre de roman, la préhistoire, les dinosaures, tout ça, et bien je me suis surprise à me passionner pour cette histoire, j'ai adoré ! 

 

J'ai été tenu en haleine, Anna la paléontologue m'a subjugué par sa force de caractère à vouloir trouver à tout prix un traitement pour éradiquer le virus.

 

Certains qui se démènent plus que d'autres pour éviter la fin de l'humanité, avec cette fin ouverte sur la renaissance d'une toute nouvelle espèce, c'est fascinant comme on est plus intrigué qu'apeuré. l'auteur a très bien construit son roman en ce sens, se voulant avant tout réaliste et juste. 

 

J'ai passé un excellent moment de lecture, l'idée que ce soit basé sur des faits réels est juste bluffant, l'immersion est totale dès les premières pages. Vraiment un thriller à lire que je vous recommande.

 

Extrait : Parvenue devant lui, elle s'agenouilla. Elle avait besoin de le toucher pour s'assurer qu'il était réel. Lentement, elle tendit la main. L'image d'Armstrong foulant le sol lunaire lui traversa l'esprit brièvement. Ses doigts parcoururent l'espace qui la séparait du gomphotherium, une dizaine de centimètres qui équivalaient à dix millions d'années. Il demeura tranquille, comme indifférent à sa présence.

Retour à l'accueil