AvisThriller : Je pleurerai plus Tard de Mathieu BERTRAND (Ed. Librinova)

Bonjour mes Lecteurs,

 

J'ai connu Mathieu pour avoir fait au mois de mai cette année la chronique de son premier roman "Les Emeraudes de Satan" (Lien).

 

La véritable rencontre eut lieu en terrain neutre quelques semaines plus tard mais sur notre terre commune et chère à nos coeurs de Lot-et-Garonnais.

 

C'est ainsi qu'en plus de photos souvenirs et de dédicaces et de paroles échangées, ( enfin… il a plus parlé que moi j'ai écouté en tout cas) je suis repartie avec mon exemplaire de ce livre qu'il m'a gentiment offert dédicacé et que je viens vous proposer en retour de lecture.

 

C'est l'histoire d'un père qui a perdu sa famille et qui n'aura de cesse alors de venger leur mort. On assiste à la déchéance de cet homme qui perdra tout, sans un seul espoir de rédemption.

 

L'intrigue se déroule sur huit semaines, ces deux mois où un tourbillon sans fin va entraîner Patrice Lorenzi, Directeur de Services Pénitenciers jusqu'à l'issue fatale qui va faire basculer sa vie.

Parce qu'avec une histoire pareille, il ne peut y avoir un happy ending.

 

Le livre commence par la fin et se termine par le début. J'ai aimé cette accroche. La trame principale comme le deuil qui en résulte est un processus long et difficile. J'ai trouvé cette première partie d'exposition un peu trop longue à mon gout.

 

La deuxième partie, celle de la vengeance, dans laquelle on aurait du retrouver un homme torturé, en pleine souffrance psychologique, dans une folie destructrice a manqué de peps.

Je ne saurai dire si en pareille occasion ma réaction à de tels évènements aurait été la même certes, cela dit j'approuve la froideur avec laquelle le personnage s'embarque dans cette aventure, comme détaché voire déconnecté au monde réel.

 

La fin est attendue inévitablement. Connaissant dès le prologue ce qui va arriver au détenu, on ne peut qu'en arriver à cette conclusion en ayant suivi les évènements qui l'auront conduit jusque là.

La souffrance est présente, déstabilisante quand on sait tout ce qu'a traversé Patrice en si peu de temps.

 

Un amour meurtrier qui aura eu raison du destin tragique du protagoniste. 

 

J'apprécie la plume de l'auteur, authentique, juste et parfois même percutante (trop peu à mon goût). Un thriller qui saura vous transporter et vous faire vivre de belles émotions.

Sortez les mouchoirs pour les plus sensibles, vous ne résisterez pas à verser votre petite larme.

 

Extrait : Je n'aspirais plus qu'à une chose : m'asseoir dans les escaliers qui nous faisaient face et comme cette nuit dans la forêt, me mettre à hurler mon désespoir et ma détresse. Mais non, je ne pouvais pas pleurer, je ne devais pas m'effondrer !

Il fallait être là, présent, alerte, prêt à réfléchir, prêt à chercher. Non, je ne craquerai pas ! 

Retour à l'accueil