AvisThriller : First de Albane MONDETOUR (Autoedition)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vous présente ce thriller qui va vous en mettre plein la vue. Et ce n'est pas peu de le dire !

Merci à l'auteure de sa confiance.

Retrouvez ce roman ici --> lien amazon

 

Céleste Laroque, la seule et l'unique dans les yeux et le coeur du "Fantôme", une espèce de grand malade qui jusqu'alors a fait pas moins de treize victimes en six ans.

Personne ne sait qui c'est, pas de témoins pour l'identifier et les victimes ne se souviennent que de ses yeux bleus. D'où son surnom.

 

Certaines ont survécu aux viols et aux tentatives de meurtres. C'est par le biais d'une de ces survivantes qu'elle va rencontrer Lucie Delamare et son frère William avec qui elle aura une aventure.

La découverte de Lucie relance l'affaire vieille de dix années, s'étant conclue par la mort du suspect en question. Mais est-il possible qu'il soit toujours en vie ? Si oui, par quel miracle ?

 

Le capitaine Louis Dubreuil ne va pas la lâcher et va mener son enquête à charge, soupçonnant que Céleste lui cache la vérité et surtout qu'elle n'est pas réellement ce qu'elle est. Ce doute va également s'insinuer dans les esprits de ses proches, et notamment de William qui va de son côté essayer d'en apprendre plus sur sa compagne.

 

Qui est vraiment Céleste ? Qu'a-t-elle réellement vécu avec ce Abel Vasseur au point d'arborer une initiale comme un étrange tatouage sur l'épaule ? 

 

La prochaine victime du fantôme est Eloïse, la première était Céleste, toutes les deux vont être à la merci de ce pervers manipulateur et faire ressurgir des enfers les spectres du passé. 

 

Attendez-vous à trembler d'effroi, le suspens terrible qui nous entraîne sur les chemins tortueux de la manipulation des esprits malsains vous chamboulera intensément. 

 

Chaque personnage raconte son histoire, les détails du passé affichés en italique sont essentiel pour comprendre le cheminement qui pousse la victime à être attirée par son bourreau presque involontairement.

 

Cette magnifique fin ouverte laisse présager une suite. C'était une très belle lecture qui m'a permis de découvrir une auteure pleine de talent.

 

 

Extrait : Une femme, entièrement nue, était allongée sur le ventre, à même le sable blanc, les jambes légèrement écartées. De profondes lacérations scarifiaient la peau de son dos. Du sang avait coulé le long de ses côtes, pour se répandre autour de son corps telle une auréole écarlate. On ne voyait pas son visage, camouflé par ses longs cheveux blonds étalés à la manière d'un soleil autour de son crâne.

Oui, il avait le sens du détail, c'était indéniable.

Retour à l'accueil