AvisPolar : Méli Mélo de Nouvelles, coll. Melange, Culissime et Noire Soeur de Jérémy BOUQUIN (Ed. SKA)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Vous qui me suivez savez que ce n'est pas la première fois que je chronique des histoires de mon auteur fétiche Jérémy Bouquin.

 

Il a surtout cette particularité d'être un touche-à-tout, d'écrire dans des styles aussi divers et variés que le polar, le roman noir et même de l'érotisme ! 

 

Ses personnages sont surtout des gueules cassées, des écorchés de la vie et même si ceux-ci atteignent et subissent l'humiliation dans les bas fond de l'inhumanité où tout ressemble à une voie sans issue, comme un point de non-retour, il en ressort toujours cette petite lueur d'espoir qui brille non loin de là, comme un signe pour leur dire : " Tout n'est pas perdu, il faut y croire"

 

Et c'est donc dans cette optique que ces trois nouvelles sélectionnées avec soin et que je vous propose de découvrir sont issues d'une maison d'édition spécialisée dans les nouvelles, Ska édition, avec des collections particulières comme "Noire Soeur", "Mélanges" et même "Culissime".

 

Cette Maison d'édition numérique n'en est pas à son coup d'essai puisqu'elle a vu passer pas mal d'auteurs qui connaissent aujourd'hui une belle carrière, tels que Michel Bussi, David Coulon, Jérome Leroy, Stanislas Pétrosky, etc.

 

Ca ne vous coûte rien d'aller jeter un œil à leur site, vous y trouverez certainement votre bonheur ---> Clique ici

 

****

 

 BOB (Culissime) de Jérémy Bouquin

 

Ah ! Bob, ce quinqua moyen, cadre moyen, qui gagne confortablement bien sa vie et qui est un passionné de cinéma. Il est un habitué des prestations tarifiées, a même sa régulière préférée.

 

Mais cette fois ci, il a envie de changer, et se tourne donc vers Rebecca, une pseudo masseuse qui l'intéresse et avec laquelle il s'imagine milles choses coquines en sa compagnie.

 

En vrai, elle s'appelle Clara, elle aime le sexe, elle aime les hommes, elle aime l'aventure. Ce job est fait pour elle. 

 

Ca paye le loyer, c'est de l'argent facilement gagné, mais c'est surtout un enchainement de CDD, de contrats courts, sans réel avenir.

 

Rébecca va trouver en Bob sa rédemption alors qu'à lui, ça va lui coûter plus cher que prévu...

 

ExtraitBob pose deux verres sur la table basse, débouche maladroitement la bouteille. Le bouchon manque de lui échapper. Il arrose le plancher. Elle pouffe. Cela détend un peu l’atmosphère. Puis, il dévisage sa « masseuse ». Rebecca. Pas l’actrice, plutôt une femme petite, de larges hanches, de belles jambes. Pas un canon de beauté, mais elle est mignonne. Un maquillage léger, des cheveux tirés en arrière, longs, châtains, épais. Bob dépose le verre sur la table basse. Lui s’assoit dans le fauteuil en face. Rebecca le remercie. Elle avale une gorgée. Le mousseux est dégueulasse, acide, une piquette. « J’aimerais être payée avant », signale Rebecca.

 

****

 

 Music Box (Noire Soeur) de Jérémy Bouquin

 

Jean-Louis est le patron du troquet "Le Six-Roses". Chaque jour, à l'ouverture très matinale, il reçoit son premier client Victor, surnommé Papy Rock, en hommage à sa carrière de guitariste rockeur.

 

Justement, Vick est sourd comme un pot, des années à bourlinguer à droite à gauche pour vivre à fond sa musique avec son groupe "les Nine's" et finir ainsi, mal assis au troquet à dessiner encore et tout les jours avec ses crayons de couleurs.

 

Le deuxième client est Charly, l'ancien horloger aujourd'hui installé à son compte. Charly attaque dès le matin par un calva qu'il avale cul-sec. 

 

Les deux hommes se connaissent, savent se parler et s'entendent à merveille sur la partition à jouer.

 

Une composition musicale toute en couleur, le silence des notes s'abat en sourdine sur ces musiciens de la vie…

 

ExtraitVictor range ses crayons de couleur et sa boîte de peinture dans son sac Adidas usé. Il l'avait acheté à Soho to London dans les années 70. Un sac à dos traîné sur la route « on the road again », lors des légendaires tournées de son groupe de rock « Les nine's ». Ce chiffre neuf qui ne lui avait jamais porté bonheur. « Les nine's », des images et des sons importants dans sa boîte à souvenirs. Solo, guitariste, une formation traditionnelle : basse, chant, batterie. Une tournée de tous les bars du coin.

 

****

 

L'Archange (Mélanges) de Jérémy Bouquin

 

Gabriel est masseur-kinésithérapeute dans la vie.  Entre autres choses et officiellement en tout cas, car dans les faits, il agit également comme assistant sexuel pour personnes âgées.

 

Ce jour là, il doit voir France, 84 ans, clouée au lit. Il est spécialisé dans les attouchement sans autre forme de procès.

Il sait y faire avec les vieilles dames en mal d'amour. Leur redonner un peu d'humanité, c'est tellement si simple.

 

Mais dans la réalité, son entourage le juge, personne ne comprend, il est bien seul à encaisser la méchanceté et l'ignorance. 

 

Gabriel va aller au-delà des préjugés et faire preuve d'une grande attention à l'égard de France, par dignité et parce que surtout c'est sa vocation…

 

ExtraitJE M’APPROCHE. Je me présente devant elle. Je la regarde. Ses yeux répondent.
— Je m'appelle Gabriel.
Je prends sa main droite, fripée, gelée.
— Vous avez froid ?
Sa lèvre inférieure gercée tressaute. Un effort terrible. Son visage est creusé par la fatigue, plissé par les souffrances.
— Vous savez pourquoi je suis là ?
Son index remue, sa main que je serre tremble. « Elle vous attend » ont gloussé les filles de l'accueil.

Retour à l'accueil