AvisThriller : Allez tous vous faire foutre de Aidan TRUHEN (Ed. Sonatine )

Bonjour mes Lecteurs,

 

Voilà un livre qui sort des sentiers battus et bien déjanté que je vous propose de découvrir.

Déjanté par sa forme, par son histoire, comme sa couverture l'annonce, c'est un beau doigt d'honneur à toutes les règles de bienséance, de littérature et de décence que vous avez l'habitude de trouver dans un thriller dit classique.

 

Le héros ici s'appelle Jack Price, un dealer charismatique qui gère son business d'une main de maitre, qui nous régale de son ton caustique et sarcastique sur le monde qui l'entoure et les gens qu'il côtoie, ce qui en fait un personnage complètement barje et sans filtre.

 

Ce qui explique pourquoi le roman n'est pas structuré comme le pourrait être un roman classique avec sa ponctuation, ses chapitres, etc... C'est présenté comme un premier jet, la mise en page ressemble au brouillon tout droit sorti de l'esprit de Jack. 

 

Dans ce livre, vous allez suivre les péripéties de ce personnage, les tribulations de cet ancien commercial de café, sa cavale dans la ville, son parcours chaotique pour arriver à décrocher des emmerdes.

 

C'est simple : avec ce genre de roman, ça passe ou ça casse. Pas de demi mesure, c'est le bordel autant dans le contenu de l'histoire que dans la narration.

Ce n'est pas un mauvais livre, loin de là. C'est juste un livre un peu "spécial", brut de décoffrage et totalement second degré. 

 

Entre vengeance, humour noir et hémoglobine, vous avez le choix : Soit un cocktail explosif qui vous pétera au visage dès les premières pages ou bien… Allez tous vous faire foutre ! 

 

Extrait : L'Empire Romain. Recruter les Barbares. Volodya est le grand sage de la tribu, c'est une autorité spirituelle pour les Sept Démons. Il déjeune avec Akilles, a emporté un petit micro pour que je puisse écouter comme si j'étais à la table et non assis dans ce petit restaurant pourri un peu plus loin dans la rue. 

Vous savez ce que qu'ils font les Finlandais et les Ukrainiens ? Du moins les enfoirés de bucherons dans leur genre ? Ils vont déjeuner tôt, ils posent une bouteille de vodka sur la table et quand ils enlèvent le bouchon ils le balancent à l'autre bout de la putain de la pièce. Je le sais je l'entends heurter le sol. 

Retour à l'accueil