AvisPolar : Six roses pour un ruban rouge de Jo MEVEL ( Ed. L'Arlésienne )

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vous présente "Six roses pour un ruban rouge" écrit en 2019 par Jo MEVEL et édité aux éditions L'Arlésienne.

Cet ouvrage fait suite à la novella "Les yeux rouges du caïman", les deux peuvent être lus indépendamment l'un de l'autre.

( Lien Amazon )

 

Nous retrouvons Pogam à Loguivy-de-la-mer entouré de ses amis en train de fêter comme il se doit le vif succès de son compte facebook , somme toute sommaire et qui se résume à l'approbation du public qui tient audience au comptoir de l'Escale en compagnie d'un bon verre de vodka. 

 

Mézigue et sa vodka, c'est toute une histoire. Ben justement, c'est le cas de le dire car voilà que notre compère s'est attiré les foudres de motards en colère.

 

Croyez-le ou non mais dans un moment de bontitude bacchusienne, il a également recueilli une jeune migrante du nom de Liouda dont il doit assurer la sécurité le temps qu'elle soit transférée en foyer d'accueil à Rennes alors qu'il ne pipe mot de son langage. 

 

Et pour ne rien arranger à ses affaires, voilà que Marvee, sa meuf qui ne l'est pas ( ben oui, faut suivre, quoi ! ) a disparu du côté de La Rochelle !

C'est la panique à bord. Heureusement qu'il sait lever le coude pour s'en mettre une bonne rasade dans le gosier, sans ça, impossible de tenir, le Pogam.

 

Nous revoilà donc partis dans une mésaventure de Pogam racontée à travers ses posts où vont se côtoyer des gars vraiment pas gentils qui traficotent dans le porno, des gars vraiment sympas qui font plus que de simples piliers de bar au "Six roses" et des gars vraiment je-m'en-foutiste qui laisseront leur poto de toujours se dépatouiller seul. 

 

Encore un polar divertissant à souhait comme le précédent. Que j'aime cette plume décalée toute en nuance qui nous conte en patois breton les élucubrations d'un ex-flic qui carbure à l'alcool. Je me régale !

 

Extrait : J'ai rencontré Baudouin et son éternel fauteuil au 8 à 8,... bon, c'était à l'Escale… Pas de cachotteries entre nous, hein ! Y'en a bien assez au sommet de l'Etat ! L'austérité, les petits arrangements entre amis, suffit ! Faut leur montrer qu'il y a des gens bien, le gilet jaune au vent, qui donne de leur temps pour la lutte quotidienne vers une société meilleure, contre le mal.

Houla ! Houla. Le moraliste Pogam se réveille… mais où ça va te mener, pauvre ex-flic alcoolo ? Alors, je disais donc que j'ai rencontré Baudouin. Mais, au fait, qu'est-ce qu'il foutait là ? 

Chut, il a fait. Il a continué en pointant du doigt les grosses lunettes de soleil d'un autre age qui camouflaient à peine un cocard de première.

 

 

 

Retour à l'accueil