AvisPolar : Hyenae de Gilles VINCENT ( Ed. Jigal Polar )

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vous présente "Hyenae" écrit par Gilles VINCENT et publié chez Jigal Polar.

Un coup de coeur énorme, touchée. Mon palpitant s'est emballé. Exceptionnel.

 

Le commissaire Aïcha Sadia et toute son équipe vont procéder à une interpel' dans les tours nord de la cité sensible de La Castelane à Marseille. Ils ont sorti du lit Barteaux, une fripouille de pacotille, pour lui poser des questions sur l'enlèvement d'une gamine qui a été filmée en train d'être rouée de coups.

 

Ce fait en rappelle un autre, lorsque quatre ans plus tôt, une petite fille a été enlevée par le ravisseur nommé "La Hyène", et dont ils n'ont toujours pas retrouvé la trace.

 

Cette enquête de départ, l'ex flic Sébastien Touraine l'a vécu comme un échec, surtout qu'il y a laissé personnellement quelques plumes. Depuis quatre ans il est parti ailleurs, a changé de métier et tente en vain de vivre sa nouvelle vie.

 

Mais la commissaire va aller le chercher car des faits nouveaux comme la disparition d'autres filles et les demandes de rançon faites aux familles vont relancer l'enquête et cette fois-ci Touraine aidé d'Aïcha comptent bien aller jusqu'au bout.

 

Ils vont devoir affronter leurs peurs et combattre leurs démons passés, une chasse à l'homme s'engage entre eux et le ravisseur, l'horreur des déviances et de la perversité malsaine atteindra son paroxysme.

 

Un polar très noir qui visite les bas fonds de l'ignominie humaine tout en s'affranchissant des limites morales et bien pensantes.

 

Le lecteur restera figé face à une telle monstruosité d'horreurs en tout genre. Les amateurs de sensations fortes seront rassasiés.

 

Un bon roman coup de poing qui marquera de son empreinte le monde du thriller et du polar très noir.

 

Une claque en pleine tronche ne saurait être plus brutale que ce que vous lirez dans ce livre. 

 

Je reste admirative devant la plume majestueuse de Gilles VINCENT.

Son vocabulaire et le ton employé sont justes et saisissants. Il arrive à nous créer un suspens qui nous emporte à deux cents à l'heure jusqu'à nous donner les frissons et nous couper le souffle, jusqu'à nous glacer le sang. 

 

Chapeau, l'artiste ! 

 

Extrait : La commissaire sent qu'il faut passer à la vitesse supérieure. Manzzini, c'est du coriace. Dans sa putain de vie, des coups, il a dû en recevoir autant qu'il en a donné. Seule la peur de crever dans d'extrêmes souffrances a une chance de le vaciller. Et encore...

De toute façon, il faut tout tenter. Touraine, comme s'il avait lu dans les pensées d'Aïcha, ouvre la trappe du four. Les flammes crépitent et une bouffée de chaleur envahit la pièce.

 

Retour à l'accueil