AvisThriller : La Belle Assise de Brice MILAN (Autoédition)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vous présente "La belle Assise", un thriller autoédité écrit par Brice MILAN en 2017.

Merci à l'auteur et à Simplement Pro pour l'envoie de cet ebook promotionnel.

 

Une rencontre improbable au centre commercial avec Emma, une handicapée paraplégique, va bouleverser profondément Jean-Yves, bourgeois célibataire endurci encore dépendant de Mère.

Une autre rencontre fortuite avec Emma le lendemain au parc va persuader le jeune homme de tomber amoureux de sa belle assise.

 

Anne-Marie, la mère de Jean-Yves va tout faire pour dissuader son fils que cette relation n'a pas lieu d'être. Quand à Armande, la tante d'Emma, qui bat sa nièce quand elle a bu un coup de trop, ne souhaite pas que la petite se dévergonde autant auprès de ce jeune homme.

 

Deux inadaptés de la vie, deux cabossés de l'existence qui vont devoir faire face à l'adversité de ces deux femmes. Mais les apparences sont souvent trompeuses, jusqu'à quel point ? Pourquoi le handicap de Emma le touche si profondément ?

 

Cela démarre comme une belle histoire d'amour qui va vite se transformer en thriller et dériver dans une réalité qui va laisser un goût amer à Jean-Yves, jusqu'au dénouement final inattendu.

 

Une histoire bien ficelée que les quatre personnages expriment tour à tour en nous expliquant leur point de vue au cours de l'avancée du récit.

 

Un auteur qui a une plume simple, claire. Il maîtrise la rythmique qui permet au lecteur d'être tenu en haleine jusqu'à la fin.

 

Un petit livre de 200 pages maximum qui se lit vite, qui donne dans l'essentiel et qui arrive à captiver les amateurs de thriller.

 

Extrait : Pour achever de m'agacer, le café avait déjà refroidi : même ce simple plaisir matinal m'était refusé ! Il fallait impérativement que je trouve une solution, sinon j'allais devenir dingue. Cette jeune femme à la motricité réduite m'avait ensorcelé de manière incompréhensible.

A tel point, que parfois, j'imaginais entendre le roulement de sa chaise sur le palier. Elle sonnerait. Je lui ouvrirais et nous reprendrions notre tendre tête-à-tête… 

Je délirais ! Je désirais tellement sa présence que j'inventais un scénario idéal.

Retour à l'accueil