AvisRomanNoir : Le Masque d'Eurydice de Patrick FERRER ( Autoedition )

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vous présente "le Masque d'Eurydice" écrit et autoédité par Patrick FERRER.

Merci à l'auteur et à Simplement Pro pour l'envoi de cet ebook promotionnel.

( Lien Amazon )

 

C'est l'histoire de Chapelle, ancien espion de la DGSE, qui n'a été l'homme que d'une seule femme et qu'il va chercher à tout prix à retrouver.

L'échalotte, que Chapelle a sortie de la rue et qui depuis vit avec lui, est devenue sa compagne. Elle apprend à connaître cet homme qu'elle aime secrètement, et cherche à attirer l'attention d'un homme dont le coeur est fermé à tout nouvel amour.

 

Chapelle a pris cher. Son passé d'espion est jonché d'épreuves, la plus grande étant la perte de sa mémoire quand il prit une balle en pleine tête. 

Echalotte aussi n'a pas eu la vie facile avant de rencontrer Chapelle. 

 

Deux petits cœurs cabossés au passé douloureux qui tentent en vain de reconstruire un présent tout aussi chaotique sans être certain de leur avenir.

Chaque personnage navigue dans cet univers d'espionnage aux secrets bien gardés, là où le vrai parait faux et le faux semble si vrai, tous cherchent leurs vérités. 

 

L'auteur s'amuse à nous retourner le cerveau dans ce roman noir très psychologique.

Le lecteur semble totalement perdu, tout autant que ces personnages qui errent sans réellement vivre. 

 

Difficile de parler plus sans dévoiler l'issue finale. Parce que ce que vous apprendrez remettra en cause tout ce que vous avez lu.

Mais j'en ai déjà trop dit, place à la lecture, n'attendez plus.

 

Extrait : Ils l'avaient muté au sous-sol, service des "veilles techniques". Loin de toute information sensible. Son boulot consistait à éplucher la presse scientifique étrangère et les publications qui lui parvenait régulièrement du service de traduction afin de déceler la moindre avancée technique d'intérêt pour notre industrie civile ou militaire. 

Les chercheurs et savants de tout poil avaient la fichue manie de se vanter de leurs découvertes dans la presse spécialisée bien avant que ceux qu'ils servaient n'aient eu le temps de refermer le couvercle du secret. De l'or en barre pour l'industrie française qui s'empressait de copier et breveter toute avancée technique qui lui paraissait intéressante.

 

 

Retour à l'accueil