AvisPolar : L'Affaire des Colonels de Eric LARREY ( Autoedition )

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vous présente ce roman policier historique "L'affaire des colonels" écrit et autoédité par Eric LARREY.

Merci à l'auteur et à Simplement Pro pour l'envoi de cet ebook promotionnel. 

( Lien Amazon )

 

Dans le Lyon du dix neuvième siècle, Edmond Luciole a accueilli chez lui pendant quelques semaines le tout jeune cousin londonien d'un de ses amis d'enfance, Sherlock Holmes.

 

Alors qu'une série de meurtres de plusieurs colonels de l'armée et des femmes de petite vertu sèment le trouble dans la ville, Edmond Luciole aidé de Sherlock Holmes vont s'intéresser de près à cette affaire et tenter de la résoudre avec tout les moyens de l'époque dont ils disposent.

 

Le lecteur assiste à la naissance ni plus ni moins de celui qui deviendra le célébrissime détective privé, encore hésitant à seize ans entre une carrière de détective et des études de science.

 

L'auteur a reussi le pari de proposer une intrigue policière basée sur les aventures de Sherlock Holmes dans le vieux Lyon sous l'empire de Napoléon III.

 

Visiblement féru d'histoire, le roman est très bien documenté en faits et lieux historiques. J'ai été bluffé par tant de recherches aussi pointilleuses telles qu'elles sont narrées.

 

Le style d'écriture colle parfaitement à l'ensemble, quelques longueurs parfois mais rien qui ne dérange vraiment, une mise en place de l'intrigue qui se fait progressivement, deux personnages emblématiques bien ancrés dans leur époque, bref tous les ingrédients sont présents pour que la mayonnaise prenne.

 

Un très bon polar historique, la fin laisse envisager qu'il y aurait d'autres aventures de notre duo, est-ce le cas ?

Quoi qu'il advienne, ce serait largement souhaitable.

 

Extrait : Monsieur Labaume nous accueillit avec chaleur, heureux de rencontrer Sherlock dont je lui avais tant vanté les mérites. il voulut savoir comment il s'acclimatait à Lyon et quels étaient ses projets.

Ce fut l'occasion de lui présenter notre très récente association en tant que détectives privés, tout en lui demandant de garder le secret. Cela l'amusa beaucoup. Ce n'était pas une profession courante même si notre très illustre Vidocq l'avait rendu populaire.

 

 

Retour à l'accueil