AvisThriller : Le maître des énigmes de Eric QUESNEL (Autoédition)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vous présente "Le maître des Enigmes" écrit et autoédité par Eric QUESNEL en 2018.

( Lien Amazon )

 

L'enquêteur Jay Harrington et toute son équipe vont devoir faire face au redoutable tueur en série le Maître des Enigme qui va les entrainer dans un jeu où il faut résoudre des énigmes pour sauver les victimes et la seule issue en cas d'erreur est la mort.

 

Un suspens inouïe qui nous tient en haleine tout le long du récit. Malgré certains mots de langage québécois facilement compréhensible, l'écriture de cet auteur m'a littéralement plongée dans son atmosphère. 

 

Les énigmes sont justes géniales, difficile à résoudre lorsqu'on est novice comme moi dans ce genre de résolution. A chaque fois que l'on croit que c'est fini, une nouvelle épreuve arrive, c'est sans fin et on se demande alors jusqu'où ça va aller ?

 

L'auteur repousse toujours plus loin le vice de nous torturer les méninges et de nous imaginer un personnage d'une intelligence incroyable totalement décalé et perdu dans sa psychopathie.

 

Une fin inattendue, pour ne pas dire surprenante qui m'a bluffé. Le petit bémol que je pourrais trouver à ce livre ce sont les titres des chapitres qui ne sont pas forcément indispensables.

Laissez-vous tenter par ce thriller car il en vaut la peine.

 

Extrait que j'ai choisi exprès tant la ressemblance avec BFMTV est saisissante

- Bonne fin d'avant-midi mesdames et messieurs, ici Mélanie Vanier pour un bulletin de nouvelles spécial, concernant la résidence de l'un de nos collègues, Henry Dumont. Allons rejoindre Laura Barns en direct tout près de la résidence de Monsieur Dumont. Laura, vous nous entendez ?

- Oui, je vous reçois bien.

- Bon. Alors, racontez-nous ce que l'on sait jusqu'à maintenant de cette mystérieuse affaire qui nous inquiète en ce moment, bien que l'on ait peu de détails pour le moment.

- Oui et bien, comme vous le mentionnez, nous avons peu de détails, mais par contre vous faites bien de mentionner que ça n'en demeure pas moins inquiétant pour autant. 

Retour à l'accueil