Avisthriller : Horrora Borealis de Nicolas FEUZ ( Ed. Livre de Poche )

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vais vous parler de "Horrora Borealis" écrit par Nicolas Feuz en 2018 et édité chez Livre de poche. Je vous annonce un coup de coeur énorme pour ce livre.

 

Pour l'anecdote, j'avais annoncé à son auteur que j'allais passer le week-end en sa compagnie en lisant son livre, mais Nicolas a réussi à me faire mentir car j'ai dévoré cette œuvre en un après-midi. Trop court certes, mais tellement intense.

 

Pour commencer, ce thriller nous emmène donc en Suisse, au Festival de musique de Neuchâtel où Walker retient en otage un homme rencontré en Laponie, l'accusant d'y avoir perpétré le meurtre de sa famille. 

 

La famille Walker y a passé quelques jours de vacances mais celles-ci ne se sont pas révélées franchement idylliques et ont vite pris une autre tournure.

 

Le preneur d'otage va alors demander à parler à un seul flic : Marc Boileau. Ce dernier va devoir faire office de négociateur et va prendre un peu trop à coeur toute la mesure de son rôle.

 

Une fois commencé, vous ne pouvez plus vous arrêter de lire, page après page, vous plongez instantanément dans l'histoire comme la nuit enveloppe facilement les terres enneigées de la Laponie. 

 

Vous êtes absorbés par l'intensité de l'intrigue qui se joue juste sous votre nez, vous sentez que le dénouement va vous exploser au visage au fur et à mesure que les éléments s'enchaînent.

 

Comme une chanson douce qu'aurait pu lui murmurer sa maman le soir, cette phrase qui hante et qui n'a de cesse de revenir tout au long du récit :

"Walker  … Qu'est-ce qui s'est passé en Laponie ?"

 

Aucun temps mort, le tensiomètre à son maximum, vous affrontez le froid assassin du Pole Nord. Non, définitivement, vous n'êtes pas au pays enchanteresse du Père Noël, loin de là. A mille lieux de la légende existante.

 

Le final vous tombe dessus comme un coup de hache. La vérité qui éclate et qui vous glace le sang ( Noooon, pas possible ! vous allez vous entendre dire ) et qui boucle la boucle sur l'histoire d'un soir. 

 

La légende de l'enfant mort-né a rattrapé tout ceux qui l'ont côtoyé en Laponie. Saurez-vous y faire face et braver la Plaine des Loups ? 

 

Extrait : Un négociateur devait prendre le contrôle de la situation dès le début et tout tenter pour atteindre une résolution pacifique du conflit. A cette fin, l'écoulement du temps jouait en sa faveur. Il devait le mettrez à profit pour collecter le maximum de renseignements sur la situation et la cible.

A l'exception du terroriste agissant selon un plan d'exécution froidement calculé, le preneur d'otage était souvent une personne ordinaire, dont la vie avait basculé de manière inattendue. Désespéré, submergé d'émotions et de colère qu'il ne contrôlait plus, il se retrouvait pris dans un tourbillon insupportable d'évènements qui lui échappaient. Face à un tel profil, le négociateur devait faire preuve de patience, d'écoute, d'empathie, afin de parvenir à un échange.

 

Retour à l'accueil