AvisThriller : 676 de Yan GERARD ( Ed. Leo Scheer  )

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vais vous parler de 676, un thriller écrit par Yan GERARD paru aux Editions Leo Scheer en 2009. Ce roman est le premier du genre pour l'auteur, visiblement passionné par les mathématiques et les sciences en général.

 

L'histoire commence par la disparition du Professeur Gordon, grand mathématicien et spécialiste des nombres noirs. S'ensuit toute une quête mêlant kabbale et prophétie de ces fameux nombres noirs qu'une société secrète agissant sous le nom de SEGMENT cherche à s'approprier les cahiers de recherches de ce professeur.

 

A travers son élève appelé "Monsieur P." et Prescott, membre du Collège de Trinity, l'auteur nous faire voyager de l'Angleterre à New York, mais aussi à travers les siècles.

 

Je ne saurais vraiment vous donner d'avis sur ce livre car je suis totalement perdue. Le sujet est pour moi d'une vague complexité.

 

Etant une littéraire, le lien qui unit mathématiques et ésotérisme est difficile à comprendre tant les explications techniques requiert une expertise en la matière.

 

Je m'y suis ennuyée, les longs monologues du narrateur ( Monsieur P.) nous font oublier le lieu et l'action par moment. Le lecteur est noyé sous ce flot de connaissance scientifique qui aurait mérité d'être largement épuré au fil du roman afin d'entretenir l'intrigue.

 

Cette intrigue justement qui m'a déroutée, qui jongle entre les rapports ésotériques des mathématiques ( équations diophantiennes pour être exacte ) et les sciences occultes liées entre autre à la kabbale.

 

Au final, ce thriller énigmatique tient toutes ses promesses : Il demeure un mystère pour le lecteur non initié. 

 

Si vous arrivez à comprendre l'extrait qui suit, alors ce livre est fait pour vous. Sinon, ne vous attardez pas dessus.

 

Extrait : Ces ouvrages perdus ou disparus lui ont confirmé ce que vous savez désormais, à savoir que les nombres possèdent un pouvoir qui dépasse ce que la raison est capable de comprendre. Albert affirmait que la combinaison de certaines propriétés peut conférer à certains nombres une signification qui va bien au-delà des mathématiques.

Il les comparait à des noms qui, s'ils sont invoqués dans un rituel de kabbale, peuvent permettre d'invoquer l'entité qu'ils désignent, au même titre qu'une puissante formule magique . C'est pour cela que les principes d'invocation par la kabbale sont régis par les lois mathématiques. Ce sont ces lois qu'a redécouvertes Newton mais les Apôtres ont fait d'immenses progrès depuis cette époque.

 

 

 

 

Retour à l'accueil