AvisRomanNoir : Apocryphe de René MANZOR (Editions Calmann-Levy)

Bonjour mes Lecteurs,

 

Je vais vous parler de "Apocryphe" écrit par René MANZOR en 2018 et paru aux éditions Calmann-Levy.

 

C'est l'histoire hypothétique de David de Nazareth, fils de Yeshua de Nazareth (Jésus) qui va vivre une aventure au delà de sa terre natale, qui va suivre les traces d'un père absent choyé de tous et par tous, mais qu'il est bien le seul à n'avoir presque jamais connu.

Au côté de Longinus, un Romain repenti, et d'une esclave libre prénommée Farah, il va apprendre la vie, l'amour, le combat, et va prendre ainsi en main sa jeune vie d'adulte. 

 

Une revisite biblique fictive qui a pu voir le jour, après de longues années de recherche et une foi en l'homme inébranlable (surtout en un cheminot providentiel). L'auteur nous fait voyager dans la Palestine au 1er siècle de part son écriture singulière de cinéaste que beaucoup reconnaîtront.

 

Un roman noir historique reussi. René nous offre un roman épique qui, tout en gardant la forme originelle des écrits, parvient à nous transporter dans le récit d'aventure dont il narre les exploits avec grande efficacité.

 

Embarquez dans un voyage vieux de 2000 ans en quête de rédemption pour les uns et en quête de pardon pour les autres. Seul David cherche des réponses sur son père. Saura t-il les trouver dans son voyage initiatique et spirituel ? 

 

Extrait : - J'avais six ans quand Barabbas et ses Zélotes ont attaqué la garnison romaine de Sepphoris. Mon père y était médecin-chirurgien et ma mère et moi vivions avec lui. Après s'être emparé de l'arsenal, ils ont massacré les légionnaires, même ceux qui se rendaient.

Barabbas, qui se prétendait roi des Juifs et qui rêvait de succéder à Hérode, a aligné les civils romains dans la cour et a séparé les hommes, les femmes et les enfants. […]

Dans les yeux de Longinus, brillants de larmes, l'adolescent put discerner le prurit de vengeance toujours présent mais bâillonné.

Retour à l'accueil