MasseCritiqueNonFiction : Le banquier de Lucifer de Bradley BIRKENFELD (Ed. Max MiLO)

Bonjour mes Lecteurs,

 

J'avais à lire, dans le cadre de l'opération Masse critique Non fiction du site communautaire de lecteurs Babelio, "Le banquier de Lucifer" de Bradley BIRKENFELD aux Editions Max MILO. Ce livre contient également un dossier spécial de documents inédits sur USB France.

Le procès a eu lieu en France au mois d'octobre dernier ( oui, rappelez-vous, Cahuzac, les yeux dans les yeux, jurait jadis qu'il n'avait jamais eu de compte à l'étranger ) 

 

Bradley, banquier américain de profession, est donc un lanceur d'alerte qui a permis au gouvernement américain d'enquêter sur une massive fraude fiscale de ces plus riches contribuables en Suisse mais également dans le reste du monde.

 

Il raconte à la manière d'un roman truffé de mystères et d'intrigues son évolution dans le milieu très secret des banques suisses, sauf qu'à un détail près chaque mot de son histoire est vrai.

 

Il expose les malversations qui se faisaient aux détriments de la législation fiscale américaine, ne cachant pas au passage s'être fait grassement payé à soudoyer les plus riches parmi les plus riches de la planète pour qu'ils acceptent de cacher n'importe quelle richesse dans des comptes numérotés secrets avec la garantie qu'offrait la rigoureuse confidentialité suisse. 

 

Pas besoin d'être un as de la finance pour comprendre les magouilles financières dans lesquelles il prend largement part.

Bradley explique en détail, pour ceux qui n'y connaissent rien, les rouages qui engrangent toute cette vaste entourloupe mondiale. 

 

Même s'il a purgé une peine de prison, il en ressort richissime. Ses efforts de dénoncer la plus importante fraude fiscale de son histoire ont fini par payer, malgré les tentatives d'intimidations du ministère de la justice américaine de le faire taire et de crier au complot.

 

Ce roman autobiographique va vous plonger dans un monde d'abondance du luxe, de connivences politico-financières basé sur le profit, sur fond de spéculations et d'investissements dans des sociétés offshore. 

 

Totalement passionnant pour celle ou celui qui serait tenté de découvrir comment fonctionne l'industrie bancaire mondiale sans pour autant plonger dans des explications trop rébarbatives du droit financier. 

 

 

Extrait : Quelqu'un allait finalement écouter ce que j'avais à dire, et il ne s'agirait pas de deux bureaucrates aigris coincés professionnellement dans un cul-de-sac. Non, j'allais enfin pouvoir sortir le grand jeu et, cette fois, j'allais mettre sur la table toutes les preuves irréfutables dont je disposais.

Je prenais conscience aussi du fait que mon témoignage devant le sous-comité de Levin pouvait avoir une avalanche de conséquences que je ne maîtrisais pas ; et que je n'avais donc aucune idée du temps que je passerais aux Etats-Unis. Je versai trois mois de salaire d'avance à ma femme de ménage et lui dis de s'occuper de mes plantes.

Puis je partis pour l'aéroport, un peu sur les nerfs parce qu'il était tout à fait possible que la police nationale suisse m'attende à la porte d'embarquement avec un mandat d'arrêt.

 

 

Retour à l'accueil