AvisPolar : "Inferno" de Dan BROWN ( Ed. JC Lattès )

Le livre a été édité aux éditions JC Lattès en 2013. Ce n'est pas le premier livre de son auteur, Dan Brown, qui a aussi écrit Da Vinci Code (2004), Anges et Démons (2005), Déception Point (2006), Forteresse Digitale (2007) et Le symbole perdu (2009), que des Best-sellers. 

C'est le quatrième opus des aventures de son héros Robert Langdon, professeur d'histoire de l'art d'Harvard et spécialiste des symboles occultes des religions.

 

Dans ce roman policier, l'histoire commence par le suicide d'un client du Président se trouvant à bord d'un yacht luxueux nommé Mendacium. Robert Langdon se réveille en pleine nuit à l'hôpital, quasi-amnésique et ayant subi une commotion cérébrale. Désorienté, blessé à la tête, il n'a aucun souvenir des dernières trente-six heures. Accueilli par la doctoresse anglaise Sienna Brooks, elle va aider Robert à retrouver la mémoire et ce qu'il était venu faire précisément à Florence. Commence alors une quête de vérité qui va les poursuivre de Florence à Venise et jusqu'à Istanbul.

Robert Langdon se retrouve confronté à une affaire d'eugénisme en lien avec La Divine Comédie de Dante Alighieri dont la première partie Inferno est le titre du roman éponyme.

L'adaptation cinématographique du livre et réalisé par Ron Howard, avec en personnage principal Tom Hanks (Robert Langdon) est sortie en 2016 en France.

 

Pour ceux qui n'ont pas encore découvert Dan Brown, c'est se plonger dans un univers de chasse au trésor sous le couvert d'énigmes nébuleuses.

Action, énigmes, courses poursuites à un rythme haletant sont les ingrédients d'une recette qui a déjà fait ses preuves dans les autres romans de l'auteur.

J'ai trouvé ce roman très visuel, l'auteur est parvenu à réunir des lieux mythiques, des œuvres incontournables et à s'en réapproprier les mystères pour créer l'illusion que tout est relié pour faire avancer Robert Langdon au fur et à mesure qu'il déchiffre les énigmes dans le but de servir l'intrigue. Et ça marche bien, même très bien puisque on ne peut plus s'arrêter de lire jusqu'à la dernière page.

J'ai également apprécié l'aspect pédagogique, la documentation sérieuse restituée de façon conviviale ni trop ni pas assez sur les trésors des villes visitées. 

C'est un très bon roman qui nous fait voyager et nous fait nous questionner sur l'avenir de l'humanité et de la surpopulation, un thème en accord avec l'air du temps.

Je recommande pour ceux qui aiment les énigmes historiques et qui veulent éveiller leur curiosité, qu'elle soit culturelle ou ésotérique.

 

Extrait : " Je suis l'Ombre. Je suis votre salut. Si vous voyez ceci, c'est que mon âme sera enfin en paix. Chassé, harcelé, je suis contraint de m'adresser au monde depuis les entrailles de la terre, exilé dans cet antre lugubre où les eaux rouges se rassemblent dans ce lagon où ne se reflète nulle étoile. Mais c'est ici mon havre… le ventre miraculeux pour mon fragile bébé. Mon inferno."  

Retour à l'accueil